L'aventure des italiens au Tien Shan

Le rapport de notre guide accompagnateur
10 Mar

L’aventure des italiens au Tien Shan

Le 24 février, l’équipe KAGAN Voyage a accueilli son premier groupe pour 2018. Nous avons organisé un voyage dont il y avait les 3 snowboardeurs et un skieurs de l’Italy. Nous sommes très heureux que le voyage a terminé avec grand succès et nos clients sont très contents de leur choix. Dans cette article, le guide de ce groupe nous a partagé ses émotions de voyage, de groupe et des activités.

Itinéraire 1600km en véhicule que nous avons parcouru dans 8 jours, nous a permis de découvrir la région de Suusamyr et l’est du lac Issyk-Kul. à Suusamyr, le groupe a passé une après-midi dans la station de ski de Too Ashuu avec une vue énivrante. 2e jour, nous avons profité de  Freeride sur les pentes de Suusamyr. Le catski datant des années 1995 nous a montré toutes les charmes de la chaîne de Suusamyr. Tous les soirs, on avait les combats de ping-pong dans le lodge, l’Italy contre le Kirghizistan.

Suite de route par le canyon de Kokomeren, en passant par le village de Kochkor. Nous avons passé une nuit chez l’habitant et visité le centre d’artisanat. Puis, le lac Issyk-Kul nous a offerts 5 jours de voyages dans ses montagnes célestes que nous avons profité maximum grâce à la fléxibilité de la logistique KAGAN Voyage. En route, nous avons rencontré un chasseur traditionnel qui nous a remplacé une bonne pause avec une visite culturelle lors de transfert fatiguant.

Ensuite, nous avons remonté la vallée de Suttuu Bulak pour passer la nuit sous la yourte au milieu des montagnes. La route était pénible avec beaucoup de neige. Notre Mitsubishi Delica n’a pas pu arriver jusqu’au camp. Avec le téléphone satellite, on a appélé le camion militaire russe 6×6 qui consomme 100l sur 100km. Vers 22h, nous sommes arrivés au camp, au chaud et au dîner. La nuit sous la yourte était une expérience inestimable, merci à notre équipe locale pour toutes ses éfforts. Le lendemain, les chevaux viennent au camp afin de nous remonter sur les hauteurs de camp de yourte. Descente agréable avec la vue des falaises ocres-rouges.

 

Destination extrême-est du lac Issyk-Kul. Après une bonne journée du cheval et de ski, nous avons mis le cap vers Jyrgalan, c’est un petit village à 2200m. près de la frontière avec la Chine et le Kazakhstan. Une hâlte à Karakol pour faire la course a eu lieu. Très tard le soir, nous sommes arrivés au refuge de Kasidin où le dîner chaud nous a attendu. Lendemain matin, nous sommes partis faire du freeride en s’accrochant derrier la motoneige. C’était fatigant mais amusant. Une autre belle journée s’est terminée.

Le soir, nous avons aperçu que la météo devient de plus en plus mauvais. Nous avons discuté avec le groupe. La décision de groupe était passer une dernière journée tranquille dans la station de ski à Karakol et profiter le sauna en fin de la journée. Très tôt le matin, nous sommes partis à Karakol, retour 60km. Arrivée en station de ski de Karakol qui est une des 10 meilleurs stations dans les pays de l’Ex-URSS. Ski dans la forêt, sur la piste et « off-piste » et un bon déjeuner dans un petit restaurant à 2700m. Nous n’avons pas regretter de notre décision. En fin de la journée, nous avons profité de hammam, de sauna et la piscine dans le chalet de Kapriz-Karakol. Retour à la ville de Karakol. Dîner au restaurant et nuit chez l’habitant.

Fin de voyage comme d’habitude, rien de spéciale; retour à Bishkek, balade dans le marché sans but précis, dernière soirée au restaurant, ensuite karaoke, beaucoup d’alcool, disco, police et transfert à l’aéroport !

Leave a Reply